Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 19:35
Bonsoir.

Je voulais vous entretenir ce soir d'un anniversaire, bien plus important à mes yeux que celui de la Prise de la Bastille.

Nous nous rappelons tous et toutes de nos souvenirs des cours d'histoire, du début de la Révolution Française et de ce fameux 14 Juillet 1789 où la prison de la Bastille fut, symboliquement, envahie pour délivrer les prisonniers arrivés là, sans procès.

De mémoire, il me semble que ce jour précis en est sorti un certain Marquis de Sade, embastillé à la demande de sa famille pour cause de trouble de l'ordre "moral". Je ne reste pas sur cette biographie et je tache de reprendre le cours de l'Histoire.

Dans la seconde partie de Juillet 1789, il s'était installée une période trouble, appelée la Grande Peur, celle de la crainte de voir les nobles usés de la force pour maintenir la société dans son état. Crainte justifiée à bien des endroits.

Devant l'urgence de la situation, les députés de l'époque, réunis en Assemblée Constituante, pour rédiger la 1° Constitution et le Déclaration des Droits de L'Homme, durent affronter une crise sans pareil pour tenter de maintenir la cohésion nationale.

C'est ainsi que durant la Nuit du Quatre Août 1789 furent abolis les privilèges:
- ceux de la noblesse,
- ceux du clergé,
- ceux de certaines provinces, qui voulaient appartenir à la France, en faisant la France.

En bref, cette nuit là volait en éclat l'organisation par Ordre de notre pays, organisation castique, serais-je tentée d'affirmer.

Rien ne se fit dans la facilité. J'aime donner en exemple celui de cette jeune femme, issue de la noblesse, qui voulait faire obtenir le droit de vote pour les femmes et qui mourut sur l'échafaud au nom de cette idée révolutionnaire. Vous avez reconnu Olympe de Gouges. Il en est passé du temps entre 1789 et 1945 où nous avons obtenu notre carte d'électrice, n'est-ce pas?

D'ailleurs, je me pose une question: les privilèges d'autre fois n'auraient-ils pas été remplacés par d'autres, en phase avec la société d'aujourd'hui?

Bonne méditation et à demain.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Merci pour cet excellent article qui remet en mémoire quelques pages d'histoire.<br /> Une bonne méditation sur les privilèges, passés, présent ou à venir......<br /> Je te souhaite une bonne journée, amicalement.
Répondre
T
Merci pour ce rappel de l'histoire.... des privilèges ont été abolis, mais d'autres sont revenus en tout temps.<br /> Je vais me pencher sur la biographie d'olympe de Gouges.
Répondre
M
excellent article sylvie ! merci de nous rappeler cela et ausside nous faire reflechir.....gros bisous ...tropicaux
Répondre
T
Merci de nous avoir rappelé tout cela ! intéressant !! à poursuivre....
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Sylvie la Cagouille
  • : Mes passions pour le patchwork, la broderie, la couture et la décoration de la maison et son confort. Amiquiltement.
  • Contact

Recherche

Liens