Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 08:15


Bonjour, bonjour.

Je vous propose aujourd'hui de regarder quelques belles maisons bucarestoises.
Mais, attention: vous devrez regarder avec le coeur, plus qu'avec les yeux!
En effet, le passé fait que certaines bâtisses ont été rénovées, d'autres non.

D'abord, celle où nous avons résidé durant 3 années:


Il s'agit de la maison du centre de la photo, en jaune.
Elle a été conçue au départ pour 3 appartements, le 4° sous les toits a été fait avec les chambres de bonnes.
Nous habitions le 1° étage. La hauteur sous plafond étant de 3 m, la température estivale  était de 27°. La climatisation n'était pas indispensable, donc.

Ici, voilà ce que je voyais des fenêtres des pièces de réception: et oui, c'est comme ça qu'on dit, là-bas.
Cette maison est également conçue sur plusieurs étages, un appartement par étage.
Ici, une entrée en façade, une autre sur le côté, non visible.
Voyez les arbres: ce sont des tilleuls, immenses, qui n'ont jamais été taillés. Leurs racines ont complètement déformé les trottoirs, devenus impraticables.
Le 1° été, j'étais sous le charme des senteurs! et quelle fraîcheur agréable!
L'été suivant, il y a eu un souci d'évacuations des eaux usées: no comment!

De la cuisine, je voyais celle-là:
La Villa Héléna, construite dans le style Art-Déco.

Juste à côté, la maison voisine, pur style Brancovan, typiquement roumain, c'est-à-dire mélange des influences vénitiennes et turques.


Et une dernière:

Celle-ci a été rénovée. Elle est pimpante, n'est-ce pas?

Et toujours cet environnement de grands tilleuls.

Ce quartier, résidentiel, s'appelle le "Quartier Bonaparte". Il a été construit entre les 2 guerres et à l'époque, il était le Neuilly de Bucarest.
Aujourd'hui, il abrite de nombreuses ambassades et des résidences d'ambassades. Ce qui en fait un endroit propre et pratiquement salubre.

Toutes ces maisons sont construites en briques. Le ciment vient en couche de lissage. Les moulures sont également en ciment: les maçons travaillent avec des moules et des gabarits.
Finitions en peinture.
Il n'y a pas de contrevents: des doubles-fenêtres, avec un espace de 10 cm entre elles. A la mauvaise saison, j'y plaçais des bas-de-portes, pour faire obstacle aux courants d'air.

Voilà, c'était le reportage du jour.
Loin des clichés de la presse à sensation qui nous monte ce pays sous un angle plus misérabiliste.
Si d'aventure, vous passez par Bucarest, vous pouvez faire étape à l'Hotel Ibis( et oui...).
Personnellemnt, je vous conseillerai de regarder dans le Guide du Routard pour y trouver le numéro de téléphone de Miron et Doina: ce sont 2 enseignants, retraîtés, qui font chambre d'hôtes. Ils sont, à ma connaissance, les seuls à pratiquer ce genre d'activité.
Doina fait de la cuisine roumaine, la vraie, celle des familles, végétarienne en période de Carême.
Miron vient vous chercher à l'aéroport.
Ils sont parfaitement francophones et d'une vraie gentillesse, sincère et spontannée.

Je reviens demain, avec cette fois l'avancée d'un patchwork.

Amiquiltement.
Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Merci Sylvie pour ce p'tit reportage bien interressant !!
Répondre
K
C'est trés joli , est ce que tous les quartiers ressemble à celui là ??<br /> Merci pour cet agréable moment
Répondre
F
Joli balade ! <br /> Merci de nous faire part de tout çà !<br /> Bises
Répondre
B
merci beaucoup pour cette belle visite.
Répondre
T
Superbes ces maisons !!!!!! sont-elles partout dans le même style ? j'en doute.<br /> Malgré les trottoirs déffectueux, cela doit être très agréable de vivre là.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Sylvie la Cagouille
  • : Mes passions pour le patchwork, la broderie, la couture et la décoration de la maison et son confort. Amiquiltement.
  • Contact

Recherche

Liens