Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 09:18


Bonjour à tous et à toutes.

Vous connaissez presque tous le célèbre film Dracula de Francis Ford-Coppola.
Il y a des images magnifiques des montagnes, du château et du héros.

Alors aujourd'hui, je vous propose de m'accompagner en Transylvanie, dans les Carpathes, à la découverte du château de Bran.

Nous avions pris le chemin des écoliers, au départ de Bucarest, pour nous installer dans une "pension de famille", traduction littérale roumain-français, à Moieciu de Jos( Moillétchou dé josse).
Il y avait peu de routes asphaltées en 2003. Mais la route 73 l'était.

A partir de notre lieu de vacances, au détour d'un virage, nous voilà face au château:


Début de la visite: fouille des sacs, une vraie! pas une simple ouverture comme nous le connaissons en France, dans nos musées nationaux. Non, non, il a fallu tout vider sur la table.
Alors La Cagouille en a profité pour laisser quelques souvenirs très féminins aux gardiennes du lieu. Un autre monde, un autre temps, vous dis-je.


A partir de la salle de l'accueil, une petite porte et un escalier. C'est très étroit, n'est-ce pas?



Nous arrivons dans les étages supérieurs. Si vous faîtes bien attention, vous voyez la route par laquelle nous étions arrivés.
L'endroit est stratégique en effet: toute la vallée est dominée par cette place forte, montée sur un éperon rocheux que l'on imagine facile à défendre.


Visite traditionnelle des différentes pièces, meublées. Ici, un magnifique tapis en peau d'ours: de près, c'était plutôt moche, tellement la chose était vieille et miteuse.
Mais elle fait de l'effet, si on imagine la bête vivante et debout( vous savez comme dans le film L'Ours de J.J. Anno).


Un petit tour dans les coursives.
Beaucoup de bois. La porte est basse, sans doute pour compenser les rigueurs hivernales.


La cour intérieure: vue du haut, puis du bas. Observez bien et vous verrez la ferronnerie qui orne le puits.



Visite familiale par excellence. Tous les enfants cherchent Dracula. D'ailleurs Junior s'était protégé avec un accessoire ad hoc, visible sur chaque cliché. Dans sa main, il tient... une tête d'ail. Et pas moyen de la lui faire lâcher durant toute le durée du séjour dans la région.

Force est d'admettre que ces images n'ont rien à voir avec celles véhiculées par le cinéma américain. Nous sommes plus dans des paysages du Jura ou du Massif Central que dans les Grandes Jorasses.

Je reviens demain avec des photos d'une autre visite, typique elle aussi.

Amiquiltement.

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
Etant une inconditionnel des films '' qui font peur '' , j'aurais adoré y allé , alors merci beaucoup pour cette visite et les explications
Répondre
A
Merci de nous faire découvrir ce beau château.<br /> Bisous<br /> Annelise
Répondre
E
Nous n'avons pas de Dracula ici en France, mais nous avons Barbe Bleue.......
Répondre
T
Comme il a grandit ton "petit". Mais ou est donc ce fameux Dracula ?<br /> Merci de nous faire profiter de ce beau pays.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Sylvie la Cagouille
  • : Mes passions pour le patchwork, la broderie, la couture et la décoration de la maison et son confort. Amiquiltement.
  • Contact

Recherche

Liens